L’inox : la matériau incontournable du secteur agroalimentaire

Très prisé dans l’industrie agroalimentaire, l’inox se retrouve dans les matériaux de conservation et de fabrication d’aliment. En 2015, l’utilisation de ce matériau est estimée à 37,89 tonnes. L’évolution constante de la fabrication de consommable augmentera la demande de production de l’inox sur le marché. Ce dernier se retrouve sous divers aspects : en feuilles d’acier inoxydable, en barres, ou en lingots.

Un matériau très prisé dans l’industrie agroalimentaire

L’acier inoxydable contient pas moins de 10,5 pour cent de chrome et 1,2 pour cent de carbone. On le retrouve dans la fabrication, dans la conservation, mais également dans la distribution des produits finis. Mais pourquoi ce matériau est-il tant prisé ? Premièrement, cette matière peut durer pendant des décennies sans rouiller. On l’appelle également : « matière noble » pour sa capacité à se laisser façonner très facilement. De ce fait, la fabrication de matériel en acier inoxydable se fait à moindre cout. Les industries agroalimentaires le préfèrent également pour sa bonne résistance à la chaleur et au froid, ainsi que pour sa bonne résistance mécanique. Il ne risque pas non plus de se détériorer au contact des produits chimiques de nettoyage (détergents et autres produits chimiques). Il ne demande pas beaucoup d’entretiens, ce qui est très avantageux pour les industries pour garder une bonne hygiène du travail.

L’inox, l’acier anticorrosion

L’acier inoxydable et l’acier qui possède le moins de teneur en hydrogène. Grâce à cette caractéristique, il résiste beaucoup plus à la corrosion. Il peut également résister à des températures de 300 degrés Celsius. Il peut se conserver dans toutes les différentes intempéries. C’est pour cela qu’il est idéal pour la fabrication de boîte de conserve alimentaire et bien d’autres outils agroalimentaires. Mis à part le chrome (l’élément chimique de base de l’acier inoxydable), il contient également du nickel qui ralentit la détérioration de la matière dans un milieu acide (produit de nettoyage, détergents acides, eau riche en chlore, etc.). Les installations en inox dans les industries sont économiques, car ils ne demandent aucune autre surcouche de protection contre la corrosion comparée aux autres matériaux.

Un matériau à particularité hygiénique

Les industries agroalimentaires sont strictement soumises à des contrôles sur les normes internationales d’hygiène. Cela a pour but d’éviter les différentes intoxications alimentaires causées par sa fabrication (infection des bactéries et des moisissures sur le plan de travail). Ces parasites pénètrent souvent dans les fissures microscopiques des matériaux utilisés pour la fabrication des produits de consommation. Les microbes s’accrochent également sur les matières râpeuses. Ce qui avantage l’inox qui est un matériau facilement nettoyable.