Chariots et engins de manutention pour le transport interne

Le matériel de stockage et de manutention est indispensable pour les individus manipulant des marchandises à la fois lourdes et encombrantes sur des distances plus ou moins longues et qui peuvent comporter des obstacles comme c’est le cas des escaliers. Choisir de bons chariots de transport est donc une priorité pour les coursiers chargés de faire des livraisons et plus généralement pour les personnes qui déplacent des marchandises à l’intérieur même des entrepôts de l’organisation. Pour passer de l’atelier au chantier, il est aussi essentiel de s’équiper de bons outils. Dans cet article, vous saurez comment choisir un chariot manuel professionnel. Vous apprendrez à évaluer les paramètres de votre environnement de travail afin de définir les caractéristiques nécessaires de vos chariots et engins de manutention pour le transport interne.

Le bon chariot de transport

Un bon matériel de stockage et manutention doit être pratique et manœuvrable, robuste, notamment si vous transportez des charges très lourdes, et sûr pour vos travailleurs. En général, les chariots destinés aux professionnels sont en acier ou en aluminium. Ils doivent pouvoir encaisser des transports réguliers et résister à certaines conditions climatiques. Il faut également s’assurer que les engins soient ergonomiques et sans danger. On peut par exemple vérifier que les poignées soient composées de matériaux adaptés comme le caoutchouc non toxique et qu’elles soient assez adhérentes. On peut aussi s’assurer que les éléments comme le plateau ne soient pas tranchants et que les angles soient suffisamment ronds. La sécurité est un élément clé à prendre en considération.

Entre robustesse et maniabilité

Pour en revenir sur les matériaux utilisés dans le cadre de la réalisation du matériel de stockage et de manutention, il faut savoir que l’aluminium est plus léger que l’acier et qu’il conviendra davantage aux charges les moins lourdes. L’acier inoxydable sera donc à privilégier pour les charges imposantes. Tout comme pour l’aluminium, l’acier inoxydable ne sera pas attaqué par la rouille. La taille de la plateforme est aussi un élément à prendre en considération. En effet, celle-ci peut être étroite ou plus large pour les objets plus volumineux. Inversement, plus la plateforme est profonde et plus l’engin est difficile à manipuler. Il faut donc trouver un bon compromis entre praticité et maniabilité en fonction des marchandises qui sont déplacées. Enfin, la façon dont sont soudés les composants est également importante. En effet, les différents éléments des chariots et engins de manutention sont composés de plusieurs parties et selon la manière dont ils sont assemblés, ils seront plus ou moins robustes dans le temps.

Différents engins disponibles sur le marché

On distingue trois grandes catégories de chariots. On trouve dans un premier temps les outils équipés de deux roues ou de quatre roues. Ils sont parfaits pour les marchandises encombrantes. Le plateau est généralement très large. Il existe également des engins capables de monter ou de descendre des marches d’escalier. Ils possèdent en général six roues. La plateforme est renforcée afin de ne pas subir les chocs liés à la descente d’une marche. On trouve aussi de petits chariots pliants qui ne prennent pas de place et qui peuvent à la fois être utilisés en interne et être rangés facilement dans les véhicules utilitaires. Enfin, pour certains métiers, des engins comme le transpalette ou des outils motorisés existent également et permettent de couvrir de plus grandes surfaces avec plus de contenu.